• mardi, 22 août, 2017

Tourisme et handicaps

Handiski à La Pierre Saint-Martin (Pyrénées-Atlantiques)

Handiski à La Pierre Saint-Martin (Pyrénées-Atlantiques)

Mieux accueillir les touristes handicapés

S’adressant à la fois à une clientèle spécifique et aux professionnels du tourisme, le label national « Tourisme & Handicaps » a un double objectif.

D’une part, il permet à la clientèle handicapée française et étrangère de disposer d’une information fiable, descriptive, et objective sur l’accessibilité des hébergements, des résidences, des sites touristiques et de loisirs, en tenant compte de tous les types de handicaps : auditif, mental, moteur et visuel.

D’autre part, il permet de sensibiliser et d’impliquer les professionnels du tourisme dans l’amélioration de l’offre, de l’accueil, de l’accessibilité et de l’information en direction de la clientèle handicapée.

 

Comment obtenir ce label ?
Une instance de concertation régionale, animée par la Direccte (Direction Régionale des Entreprises, de la Concurrence, de la Consommation, du Travail et de l’Emploi) et composée de représentants  des organismes départementaux et régionaux de tourisme, des professionnels du tourisme et des associations de personnes handicapées, fait une première instruction des demandes avant de les transmettre, avec un avis motivé, à l’association Tourisme et handicaps, qui décide de l’attribution du label.

La procédure de labellisation se déroule en cinq temps :

1.    Le professionnel reçoit une grille d’auto-évaluation qui lui permet d’apprécier l’état de l’accessibilité de son équipement.

2.    Cette grille est ensuite évaluée par la commission qui propose alors au professionnel : soit de s’engager à adapter son équipement avec le soutien de services compétents et associations spécialisées, soit de poursuivre le processus de labellisation.

3.    Dans le deuxième cas, l’équipement du professionnel est alors analysé par deux enquêteurs (un professionnel du tourisme et un représentant des associations des personnes handicapées) à l’aide d’une nouvelle grille d’évaluation établie à partir de cahiers des charges.

4.    C’est suite à l’analyse de cette grille que l’instance régionale décide d’attribuer (ou non) le label au professionnel. Ce label peut alors lui est être attribué pour un ou plusieurs des quatre handicaps considérés.

5.    Le professionnel bénéficiaire signe alors une charte l’engageant notamment, à respecter les critères des cahiers des charges et à accueillir des touristes handicapés.

 

A qui s’adresser pour en savoir plus ?

Pour en savoir plus, contactez les organismes suivants :

Direction du Tourisme
01 70 39 93 00
webmestre@tourisme.gouv.fr

Association Tourisme & Handicaps
01 44 11 10 41
tourisme.handicaps@club-internet.fr

Direccte (Direction Régionale des Entreprises, de la Concurrence, de la Consommation, du Travail et de l’Emploi)
05 56 42 74 76
dr-aquit@direccte.gouv.fr

Share Button

Laisser un commentaire