• dimanche, 30 avril, 2017

Une nouvelle étude sur les clientèles étrangères arrivées via GDS

Illustration pour l'article sur l'étude des clientèles étrangères en Aquitaine via les GDS.Grâce aux données issues des plates-formes technologiques de distribution (GDS) servant d’intermédiaires entre les agences de voyages et leurs fournisseurs (compagnies aériennes, hôtels, loueurs de voitures,…), le CRTA vient de publier une étude sur les arrivées des clientèles étrangères en Aquitaine via les aéroports de la région.

Des données pour cerner les volumes de clientèles
Collectées en temps réel, ces données permettent d’avoir une vision des volumes des clientèles des différents marchés. Même si elles sont partielles, car tous les arrivants ne passent pas par une réservation via les GDS, elles offrent néanmoins une vision excellente des tendances. Ces données portent sur les flux hebdomadaires émis par 17 marchés lointains à destination de la France métropolitaine (11 aéroports français identifiés et Genève), pour lesquels les GDS couvrent une proportion très significative de l’ensemble des flux aériens.

Un véritable partenariat régional
Le CRTA a analysé les données fournies par la société Forwardkeys, qui agrège toutes ces informations et traite 5 milliards de transactions par an, réalisées par 150 000 agences de voyages. L’acquisition de ces données a fait l’objet d’un partenariat régional financé par Les offices de tourisme de Biarritz et de Bordeaux, la Communauté Urbaine et la Chambre de Commerce et d’Industrie de Bordeaux, l’Agence départementale de Tourisme de la Gironde et le CRTA pour un montant total de 11 960 €TTC.

Ce qu’il faut en retenir pour l’Aquitaine, la France, Bordeaux et Biarritz sur les marchés lointains
L’étude nous apprend ainsi que la France, en 2013, comptabilise 4,8 millions d’arrivées par GDS, soit 71% de plus que l’Italie et 128% de plus que l’Espagne. Elles sont supérieures de 3% à celles de 2012, Paris concentrant 63% des arrivées en France.
48% des arrivées via GDS en France sont des arrivées de touristes français. La première clientèle étrangère est celle des Etats-Unis, devant la Russie et l’Ukraine, les pays scandinaves et le Japon.
Avec 45% de séjours de moins de 4 jours, la France présente une plus forte proportion de courts séjours réservés via GDS que l’Espagne et l’Italie.
Avec 136 500 arrivées via GDS en 2013, Bordeaux représente 3% du marché français et enregistre une hausse de 5% par rapport à 2012. 83% des arrivées par GDS à Bordeaux émanent de touristes français. Le marché nord-américain représente 51% des arrivées étrangères.
Biarritz a totalisé 48 000 arrivées via GDS en 2013, soit + 6% par rapport à 2012 dont 94 % en provenance de France.

L’étude est consultable sur http://etudes.tourisme-aquitaine.fr

Share Button

Laisser un commentaire