• samedi, 25 novembre, 2017

« Veille sur les réseaux sociaux : quels enseignements pour les marques touristiques de l’Aquitaine ? »

couverture_web_monitoring_2016Les réseaux sociaux sont aujourd’hui utilisés de manière massive par les consommateurs. On estime même que la majorité des contenus sur Internet sont désormais produits par les utilisateurs et non par les marques ou les entreprises. C’est pourquoi il est intéressant de faire de la veille sur ces réseaux grâce aux techniques du « social media monitoring » pour mieux saisir où s’expriment les consommateurs, comment ils parlent des territoires et quels sont leurs centres d’intérêt.

Conscients de cet enjeu et profitant de l’opportunité offerte par l’Office du Tourisme et des Congrès de Bordeaux Métropole (OTCBM) qui souhaitait tester l’étendue et le contenu de sa marque de territoire dans le cadre du contrat de destination Bordeaux dont nous sommes partenaire et co-financeur, nous nous sommes associés au dispositif pour élargir le champ de l’enquête à l’évaluation de la visibilité, sur le web, des marques à dimension potentiellement internationale de notre territoire.

L’objectif était d’optimiser à terme la communication touristique, en identifiant les marques les plus utilisées par les internautes et les médias à privilégier, en cernant les cibles auxquelles s’adresser et en déterminant les axes de communication privilégiés pour se rendre attractif.

Nous avons a pu bénéficier de la collecte, d’octobre 2014 à octobre 2015, de tous les commentaires d’internautes portant sur les marques Pyrénées, Biarritz, Côte Atlantique, Pays Basque, Sarlat, Lascaux, Vallée de la Dordogne. Recueillies par la société MetrixLab, ces données ont été analysées par les services d’Atout France. Nous en avons en a réalisé une édition, intitulée « Veille sur les réseaux sociaux # quels enseignements pour les marques touristiques de l’Aquitaine? »

Cette veille expérimentale a permis de répondre en partie aux objectifs visés et de conforter certaines conclusions que nous avions mises en avant lors de notre première étude sur la notoriété et l’image touristique de la région Aquitaine : certaines marques sont naturellement plus présentes que d’autres dans le discours des touristes, notamment lorsqu’un territoire est une marque touristique et qu’il est surtout connu pour cela. De même, si les avis sont très positifs pour nos destinations, l’expression sur les réseaux sociaux a plutôt tendance à confirmer les identités avérées.

Contrairement aux idées reçues, l’étude souligne aussi les limites de l’exercice puisque l’internaute communique peu sur les territoires qu’il visite lorsqu’il prend la parole sur un site « public ».

La veille sur les réseaux sociaux peut être un bon outil au service du marketing touristique, à condition de tenir compte de ses limites pour mieux trouver en amont la meilleure manière de les contourner.

Pour découvrir l’étude c’est ici

Share Button

Laisser un commentaire